Skip to main content

Dans le cadre du projet circulaire RE:JERSEY, les joueurs de l'Olympique de Marseille ont porté des maillots PUMA recyclés.

Avant leur match de Ligue 1 Uber Eats contre Lyon, les joueurs de l’Olympique de Marseille ont porté des maillots fabriqués dans le cadre du projet de recyclage innovant RE:JERSEY de PUMA. Le club a également installé des bacs de collecte, afin d’inviter les supporters à participer à cette expérience en faisant don de vieux articles en polyester.

Les maillots RE:JERSEY portés avant le match de dimanche sont fabriqués à 75 % à partir de maillots de football recyclés. Les 25% restants proviennent de SEAQUAL ® MARINE PLASTIC. L’objectif du projet ? Réduire les déchets et ouvrir la voie à des modèles de production plus circulaires à l’avenir.

Alors que les maillots de football de PUMA commercialisés aujourd’hui sont déjà fabriqués à partir de polyester 100 % recyclé, PUMA se lance désormais dans le recyclage vêtement-à-vêtement dans le cadre du projet RE:JERSEY. Grâce à ce processus de recyclage, les vieux vêtements comportant des logos, des broderies et des écussons de clubs peuvent eux aussi être utilisés, car le matériau est décomposé chimiquement en ses principaux composants (dépolymérisation). Les couleurs sont ensuite filtrées et le matériau est chimiquement reconstitué pour créer un fil (repolymérisation) présentant les mêmes caractéristiques de performance que le polyester vierge.
Nous sommes très heureux que l’Olympique de Marseille ait choisi de s’associer à nous dans ce projet de durabilité engageant et passionnant“, souligne Matthias Baeumer, directeur général BU Teamsport chez PUMA. “Grâce à des projets tels que celui-ci, nous pouvons prendre davantage de responsabilités pour tout ce qui touche à la fin de vie de nos produits.” L’Olympique de Marseille installera des bacs de collecte dans la boutique des supporters et autour de l’Orange Vélodrome, afin que les supporters puissent rapporter leurs vieux articles en polyester. En échange, ils recevront des goodies aux couleurs du club.

L’Olympique de Marseille déploie depuis plusieurs années une politique RSE autour de 3 piliers, le bien-être de la communauté OM, celui du territoire et de la planète. Alors, lorsque PUMA nous a demandé de participer à ce projet, nous avons immédiatement répondu présents”, précise Cécilia Barontini, directrice des Ressources Humaines et de la RSE à l’Olympique de Marseille.Avec les bacs que nous mettrons en place, on espère collecter un grand volume d’articles en polyester, et, ainsi, contribuer à ce projet.

Source : om.fr